Pour la béatification du père Lamy

Le père Jean-Édouard Lamy (France - 1853-1931)  est ordonné prêtre en 1886. fut vicaire à Saint-Ouen, puis curé de La Courneuve (Région parisienne) de 1900 à 1923.

En 1909, une vision de la Vierge Marie lui demande de fonder un pèlerinage à Notre-Dame-des-Bois, près de son village natal en Haute-Marne et de fonder une congrégation religieuse.

En 1930, en vue de l'apostolat de la jeunesse ouvrière, il fonde la congrégation des Serviteurs de Jésus et Marie, avant de retourner à Dieu l'année suivante à l'âge de soixante-dix-huit ans.

Il fut très populaire de son vivant car il avait la faculté de lire dans les âmes.

Les Serviteurs de Jésus et de Marie forment une congrégation religieuse catholique apostolique de droit diocésain, fondée en 1930 par le Père Jean-Edouard Lamy.

Les serviteurs de Jésus et de Marie vivent en communauté et partagent leur temps entre la prière et l'apostolat, notamment auprès de la jeunesse.

 

Le site ici


Deux fioretti

 

 Le 15 mars 1918, un dépôt de munitions près de la Courneuve produisit une immense explosion.

 Le P. Lamy, prévenu par le ciel, avait prié pour que les vies soient épargnées : il n'y eut pas un mort.

 Un prodige se produisit dans l'église : le tabernacle ayant été arraché, la dalle du tabernacle partie, « le ciboire est resté sur le corporal et le corporal en l'air ».

 Le cardinal Amette, qui tenait P. Lamy pour « un vrai saint », interpréta le fait comme le « signe que, malgré l'effondrement d'une partie de l'église, l'Hôte divin voulait continuer de rester au milieu de cette population pour la soutenir et la consoler ». (Semaine Religieuse de Paris, 1918, p 326-7).

 

 Un détail qui a étonné certaines personnes, c'est que le P. Lamy voyait en même temps la Sainte Vierge et le diable dialoguant entre eux, mais ce dernier ne venait qu'avec « la permission du Père ».

 Un jour Père Lamy vit le diable et la Sainte Vierge au moment du jugement d'une pauvre dame, qu'on appelait la « mère Ripaton ».

Le diable dit : « Elle ne vaut rien, elle est à moi ».

La Mère de Dieu répondit : « Oui mais elle a donné un jour un chandelier à la paroisse : vous me la donnerez, cette âme ».

Et le démon : « Il le faut bien ! ».

P. Lamy en conclut que la Sainte Vierge est une chiffonnière admirable : elle sait trouver quelque chose là où il n'y a presque rien. 



NEUVAINE POUR LA BÉATIFICATION DU PÈRE LAMY

Très sainte Vierge Marie, qui avez eu en la personne de Jean-Edouard Lamy, un serviteur si respectueux, si zélé et si confiant, plaçant toute entreprise sous votre patronage et toujours désireux de faire en toute chose votre volonté qui n’est autre que celle de vote divin fils,

 

accordez-nous, nous vous en prions,

 

(telle faveur),

 

qui contribue à la sanctification de nos âmes et puisse le faire placer un jour prochain par la sainte Église au rang des bienheureux.

 

Saint Archange Gabriel, messager de la miséricorde de Dieu en faveur des pauvres humains,

vous qui avez salué la très sainte Vierge par ces paroles :

« Je vous salue Marie, pleine de grâce »,

et qui en avez reçu une réponse d’une si grande humilité,

protecteur des âmes, aidez-nous à devenir les imitateurs de son humilité et de son obéissance."

Prière de bien vouloir signaler les faveurs reçues à l’abbaye d’Ourscamp :
Abbaye d’Ourscamp
60138 Chiry-Ourscamp 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Partagez
Merci amis visiteurs
Mes autres sites