Neuvaine à Saint Joseph


 

Prières quotidiennes pour la Neuvaine

Je vous salue Joseph

Je te salue Joseph, toi que la grâce divine a comblé ; le Sauveur a reposé dans tes bras et grandi sous tes yeux ; tu es béni entre tous les hommes et Jésus, l’Enfant divin de ta virginale Épouse est béni. Saint Joseph, donné pour père au Fils de Dieu, prie pour nous dans nos soucis de famille, de santé et de travail, jusqu’à nos derniers jours, et daigne nous secourir à l’heure de notre mort. Amen.

Un « Je vous Salue Marie » et un « Notre Père »


Premier jour

Saint Joseph mémoire du Père


A l’image de Joseph, puissions-nous vivre nos vies dans l’écoute et le respect de nos pères et
mères de la terre afin de faire mémoire de Notre Créateur au-delà de nos familles humaines.


Deuxième jour

Saint Joseph un guide pour l’homme d’aujourd’hui


Saint Joseph peut être appelé le Saint de l’incarnation. Demandons à Saint Joseph d’être et de demeurer pour nous un modèle d’homme et de père juste et responsable dont le monde d’aujourd’hui a besoin pour sauver la famille.


Troisième jour

Saint Joseph et la maison familiale


Que nos maisons puissent accueillir Marie et l’Enfant-Jésus. Ne craignons pas d’accueillir la Sainte Famille à notre table. Saint Joseph, protecteur de la famille, aide-nous à comprendre le sens de la paternité véritable.


Quatrième jour

Saint Joseph modèle d’incarnation


Saint Joseph devant l’Annonciation s’inscrit à l’école de l’acceptation d’une solitude humaine totale pour s’unir finalement à Marie. Saint Joseph nous explique combien il est important de ne pas rompre des liens affectifs et conjugaux dans l’épreuve. Saint Joseph aide-nous dans nos familles à triompher de toute solitude, de toute révolte, de toute division.


Cinquième jour

Saint Joseph lumière dans nos nuits


Saint Joseph, dans l’inquiétude folle de ne pas offrir à sa famille un lieu pour la Nativité, reçoit dans l’obéissance et dans la confiance le lieu de l’oubli total : Une crèche. Au-delà des nuits, Saint Joseph, apprend-nous à Adorer, et à accueillir Jésus dans notre cœur.


Sixième jour

Saint Joseph protecteur dans la maladie


Saint Joseph, aide-nous à ne pas nous replier sur nous-même dans l’épreuve ; encourage-nous à nous ouvrir à la seule volonté du Père.


Septième jour

Saint Joseph protecteur de l’Église


Ainsi, Saint Joseph, gardien de l’Agneau, protecteur de la Sainte Famille, est devenu par la grâce du Père le gardien de l’Eglise. Saint Joseph, enseigne-nous à respecter l’Église, à lui être toujours obéissant, dans l’Eucharistie et dans la prière fidèle.


Huitième jour

Saint Joseph est au cœur de la communion fraternelle


Par l’union aux Cœurs de Jésus et de Marie, nous communions au cœur doux et juste de Joseph. Saint Joseph, apprend-nous à rendre grâce pour la communion fraternelle au sein de nos familles.


Neuvième jour

Saint Joseph patron de la bonne mort et des âmes du Purgatoire


Jésus, Marie, Joseph, priez pour nous au moment de la mort. Nous vous confions spécialement notre arbre généalogique et toute notre histoire familiale.


Prière finale

« Tu lui donneras le nom de Jésus »Seigneur Dieu, Notre Père, combien je Te remercie de nous avoir donné ce cadeau inestimable en Ton Fils Jésus, homme et Dieu ; Avec les Anges, avec Marie et Joseph, avec les bergers je Te bénis, je Te loue, je T’adore, je Te célèbre Envoie sur moi Ton Esprit, afin de dire et de redire avec le cœur ce Nom qui est au-dessus de tout nom. Par ce Nom Tout Puissant et rempli d’Amour: Dissipes mes ténèbres et fais de moi un enfant de lumière laves-moi de mes fautes et donnes-moi un cœur nouveau, guéris mes blessures afin d’aimer comme Tu aimes, délivres-moi de mes angoisses et donnes-moi Ta paix. Essuies toute larme de mes yeux, que la joie de l’Esprit m’habite. Donnes-moi le don suprême de l’Esprit: la Présence du Père. Gloire et Louange à Toi, Seigneur Jésus.

Imprimatur: Malines (Belgique), 4 août 2001 - Chanoine E.VAN BILLOEN vicaire .général

 

Indulgence plénière de Saint Joseph

 

« Notre Saint Père, le Pape Pie X, vient de donner aux enfants de l’Église, une facilité nouvelle pour s'assurer, à l'heure de la mort, le bienfait de l'Indulgence plénière. A tous les fidèles chrétiens qui, au jour qu'ils auront choisi, après s'être confessés, et avoir reçu la Sainte Communion, réciteront avec un vrai sentiment d'amour de Dieu la prière ci-dessous, Sa Sainteté accorde une indulgence plénière, qu'ils gagneront à l'article de la mort. Concession valable à perpétuité. « Seigneur mon Dieu, j'accepte dès maintenant, de Votre main, volontiers et de bon coeur, tel genre de mort qu'il Vous plaira, avec toutes ses angoisses, ses peines et ses douleurs. Ainsi soit-il. », le 9 mars 1904 »

 

Imprimatur: Tornaci, 15 januarii 1905; V. Cantineau, Can. Cens. Lib.



[Retour]


Partagez
Merci amis visiteurs
Mes autres sites