Notre Dame de la Médaille Miraculeuse


Prière à Notre-Dame de la Médaille Miraculeuse

Ô Vierge Immaculée, Mère de Dieu et notre Mère avec la plus vive confiance dans votre puissante intercession tant de fois manifestée au moyen de votre Médaille, nous vous supplions humblement de bien vouloir nous obtenir les grâces que nous vous demandons par cette neuvaine.

demander une grâce personnelle

Ô Vierge de la Médaille Miraculeuse qui êtes apparue à sainte Catherine Labouré dans l’attitude de médiatrice du monde entier et de chaque âme en particulier, nous remettons entre vos mains et nous confions à votre Cœur nos supplications.
Daignez les présenter à votre Divin Fils et les exaucer si elles sont conformes à la Volonté Divine et utiles à nos âmes.
Et, après avoir élevé vers Dieu vos mains suppliantes, abaissez-les sur nous et enveloppez-nous des rayons de vos grâces, en éclairant nos esprits, en purifiant nos cœurs, afin que, sous votre conduite, nous arrivions un jour à la bienheureuse éternité. 

Amen.


Neuvaine à Notre Dame de la Médaille Miraculeuse


Prière quotidienne

 

Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. Amen. - Je crois en Dieu

 

Prière à l’Esprit Saint

 

Viens, Sanctificateur et Gardien de l’Église !

Viens et donne un seul cœur et une seule âme à tes fidèles !

Viens et enflamme notre dévotion froide et stérile !

Viens et dissipe les ténèbres de l’impiété répandues sur la terre !

Viens et conduis-nous tous sur le chemin d’une vie juste !

Viens et instruis-nous en toute vérité !

Viens, sagesse inaccessible et par les voies que tu connais sauve-nous !

Viens, Consolateur, Esprit-Saint, et demeure en nous !

 

 

Prière à Notre Dame de la Médaille Miraculeuse

 

O Notre Dame de la Médaille Miraculeuse, vous avez apparu à sainte Catherine Labouré comme Médiatrice de toutes les grâces, écoutez-moi, je vous implore !

Je remets entre vos mains maternelles toutes mes intentions, tous mes intérêts spirituels et temporels.

Je vous confie la grâce que j'ose solliciter de votre bonté, vous suppliant humblement d'en parler à votre divin Fils et de lui demander de m'exaucer, si cette grâce que j'implore est bien conforme à Sa volonté et au bien de mon âme.

Daignez, ô Vierge Puissante, abaisser vos mains vers moi, m'envelopper de vos rayons de grâces afin qu'à la lumière et à la chaleur de ces rayons, mon âme se dégage des choses d'ici-bas, se purifie et marche joyeusement à votre suite, jusqu'au jour où vous m'accueillerez à la porte du ciel. Amen !

 

Notre Père, 10 Je vous salue Marie, Gloire au Père

 

 

Premier jour de la neuvaine - Première apparition, 27 septembre « Venez au pied de cet autel ! »

 

En 1830, dans la nuit qui précédait la fête de saint Vincent de Paul, fondateur des Filles de la Charité, le 27 septembre, la Mère de Dieu apparaissait à la jeune novice Catherine Labouré dans la chapelle des sœurs, rue du Bac, à Paris.

Catherine avait un grand désir de voir la Sainte Vierge. Elle était sûre qu’elle allait la voir.

Vers 23h30, Catherine est appelée à trois reprises par son ange gardien qui ressemble à un jeune enfant de quatre ans, tout rayonnant de lumière. Il l’accompagne jusqu'à l’autel de la chapelle et lui demande de se préparer à voir la Reine du ciel et de la terre.

 

Elle entend alors « comme le froufrou d'une robe de soie ». Son petit guide dit: « Voici la Sainte Vierge !». Elle hésite à croire. Mais l'enfant répète d'une voix plus forte : « Voici la Sainte Vierge ! » Catherine s'élance aux pieds de la Sainte Vierge assise dans un fauteuil et appuie les mains sur les genoux de la Mère de Dieu. « Là, il s'est passé un moment, le plus doux de ma vie. Il me serait impossible de dire ce que j'éprouvais. J’ai parlé longtemps avec la Sainte Vierge, comme avec ma maman. Elle m'a dit comment je devais me conduire envers mon confesseur et plusieurs autres choses.

 

La Sainte Vierge m’a annoncé que les malheurs de toutes sortes allaient fondre sur la France et le monde. Mais elle m’a désigné de la main l'autel où repose le tabernacle et dit: « Venez au pied de cet autel. Là, les grâces seront répandues sur toutes les personnes qui les demanderont avec confiance et ferveur. Il y aura un moment où le danger sera grand, on croira tout perdu. Je serai avec vous. »

 

J’ai vu la Sainte Vierge avoir la voix étouffée par les sanglots en m’annonçant que la croix de Jésus sera méprisée et qu’il y aura beaucoup de morts et de tristesse dans le monde entier. »

 

Notre Dame de la Médaille Miraculeuse, vous êtes toujours à nos côtés, surtout pendant les moments tristes. Regardez mon âme avec miséricorde, obtenez-moi de savoir vous parler comme à une maman pleine d’amour. J’ai confiance en vous, tenez-moi par la main pour franchir les moments difficiles. Obtenez-moi les grâces que je vous demande et inspirez-moi surtout de vous demander les grâces que vous voulez le plus me donner.

O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous!

 

Prières quotidiennes

 

Deuxième jour de la neuvaine - Deuxième apparition, 27 novembre, Marie, Médiatrice de toutes les grâces

 

Le 27 novembre 1830, la Sainte Vierge apparaît de nouveau à Catherine dans la chapelle.

Cette fois, c'est à 17 h 30, pendant le grand silence des novices.

 

J’avais un très grand désir de revoir la Sainte Vierge. J’ai entendu le froufrou de la robe de soie qui avance. J’ai vu la Sainte Vierge debout sur le demi globe terrestre, ses pieds écrasant le serpent. La Sainte Vierge avait la figure si belle qu’il me serait impossible de dire sa beauté, elle avait une robe de soie blanche aurore (…) la tête couverte d’un voile blanc qui lui descendait de chaque côté jusqu’aux pieds. Elle portait dans ses mains une boule. Elle avait des anneaux aux doigts avec des pierres précieuses d’où sortaient des rayons de lumière. La Sainte Vierge m’a expliqué que la boule représente le monde entier, la France et chaque personne. Les rayons sont le symbole des grâces qu’elle répand sur les personnes qui les lui demandent. Les pierreries d’où ne sorte aucun rayon sont les grâces que l’on ne lui demande pas. La Sainte Vierge aime qu’on la prie, elle est très généreuse avec ceux qui la prient. Elle est heureuse de donner les grâces demandées.

 

Marie vous vouliez nous rappeler le combat à mener dans toute vie chrétienne contre ce qui agresse notre cœur, à savoir le péché, symbolisé ici par le serpent (Gn 3,1).

Mais vous êtes là, dans les désolations actuelles du monde et de l’Eglise, obtenez-moi les grâces que je vous demande : la force, le courage de rechercher et de défendre la vérité ; de respecter autrui dans nos relations, faisant ainsi preuve d’amour du prochain.

O Très Sainte Vierge, soyez ma protection contre les attaques de l’ennemi infernal, obtenez-moi les grâces que je vous demande et inspirez-moi surtout de vous demander les grâces que vous voulez le plus me donner.

O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous!

 

Prières quotidiennes

 

 

 

Troisième jour de la neuvaine - Deuxième apparition, révélation de la médaille

 

Catherine voit un tableau ovale qui se forme autour de la Vierge avec les paroles : « O Marie, conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous. » La Vierge m’a demandé de faire frapper une médaille, selon ce modèle. Elle m’a dit que toutes les personnes qui la porteront au cou recevront des grâces abondantes, selon leur confiance. La médaille s’est retournée ensuite et sur le revers j’ai distingué la lettre «M», initiale de Marie, surmontée d'une croix, ainsi que les Cœurs de Jésus et de Marie. Le Cœur de Jésus était entouré d’épines, le Cœur de Marie était traversé d’une épée.

 

 

 

L'initiale de votre prénom, ô Marie, est bien accrochée à la croix de votre divin Fils, ce qui signifie que vous n'avez jamais cessé de collaborer à sa mission de Rédempteur. C'est au pied de la croix que Jésus vous a confié la mission de devenir la Mère de tous les hommes. Merci, ô Marie, de nous rappeler que nous devons nous tourner vers votre Fils Jésus pour devenir des frères et sœurs capables de nous aimer les uns les autres.

Obtenez-moi les grâces que je vous demande et inspirez-moi surtout de vous demander les grâces que vous voulez le plus me donner.

O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous!

 

 

 

Prières quotidiennes

 

 

 

Quatrième jour de la neuvaine - Troisième et dernière apparition

 

Au mois de décembre 1830, pendant la prière à la chapelle, en fin d’après midi, Catherine entend de nouveau un froufrou, cette fois derrière l'autel.

Elle tient encore une boule entre ses mains qui représente le monde, surmontée d’une petite croix. La boule représente chaque pays, chaque personne et le monde entier qu’elle offre au Seigneur.

De nouveau des rayons sortent des anneaux et des pierres précieuses qui sont à ses doigts. La Sainte Vierge lui dit : « Ces rayons sont le symbole des grâces que la Sainte Vierge obtient aux personnes qui les lui demandent... Vous ne me verrez plus ».

 

Merci, Marie de nous rappeler que Dieu aime personnellement chaque être humain. Merci de nous rappeler que vous nous portez comme une mère porte son enfant avec tant d’amour et de sollicitude. Obtenez-moi les grâces que je vous demande et inspirez-moi surtout de vous demander les grâces que vous voulez le plus me donner.

O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous!

 

Prières quotidiennes

 

 

 

Cinquième jour de la neuvaine - La médaille fait des miracles de guérison

 

Enfin, après bien des résistances, la médaille est frappée avec l’accord de l’évêque. Cela fait déjà deux ans que la Sainte Vierge a apparu à Catherine.

Tout de suite les médailles sont distribuées. Une épidémie de choléra fait de nombreuses victimes à ce moment-là. Mais ceux qui portent la médaille sont épargnés, ou guéris miraculeusement.

Elle est vite surnommée « la médaille miraculeuse ». Mais ce n’est pas un objet magique, c’est la Sainte Vierge qui fait les miracles pour ceux qui utilisent sa médaille avec confiance et amour.

Porter la médaille autour du cou c’est se mettre sous la protection de la Sainte Vierge. C’est affirmer que l’on aime la Sainte Vierge et qu’elle nous aime.

 

 

O Sainte Vierge, ma bonne maman du ciel, votre présence me rassure et me donne confiance en vous. Je vois bien les miracles que vous faites pour moi. Je vous en remercie.

Obtenez-moi encore les grâces que je vous demande et inspirez-moi surtout de vous demander les grâces que vous voulez le plus me donner.

O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous!

 

Prières quotidiennes

 

 

 

Sixième jour de la neuvaine - La médaille soigne les âmes

 

Non seulement la médaille guérit les corps, mais surtout elle soigne les âmes. Elle convertit, adoucit les cœurs.

 

Voici le récit d’une des premières conversions : Un soldat, à l’hôpital d’Alençon, était sur le point de mourir. Il disait des choses affreuses contre le Bon Dieu et refusait de se préparer à aller au ciel. Une sœur met une médaille près de son lit, pendant qu’il dort. Quand il se réveille, il s’écrie en regardant dans la direction de la médaille : « Pourquoi a-t-on placé là une lumière ? » Pourtant il n’y avait pas de lumière, il n’y avait que la médaille. Peu de temps après il ajoute : « O mon Dieu, ayez pitié de moi ! » Puis il demande un prêtre pour se confesser et obtenir ainsi le pardon de ses péchés. Pendant les deux jours qui suivent, il tient entre ses mains une petite croix et la médaille, offrant avec courage ses souffrances au Bon Dieu. Il dit, avant de mourir en paix : « Ce qui me cause du chagrin, c’est d’avoir aimé le Bon Dieu si tard et de ne pas l’aimer plus encore. »

 

Dix ans plus tard, ce sont déjà cent millions de médailles qui ont été fabriquées.

 

Merci très Sainte Vierge pour toutes les guérisons, les conversions, les protections que vous donnez à ceux qui portent votre médaille avec confiance et amour, en France et dans le monde entier.

Marie, ma très douce Maman, je veux vous aimer et vous faire aimer.

Obtenez-moi les grâces que je vous demande et inspirez-moi surtout de vous demander les grâces que vous voulez le plus me donner.

O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous!

 

Prières quotidiennes

 

 

 

Septième jour de la neuvaine - Un grand miracle de la médaille, la conversion de Ratisbonne,

 

Alphonse Ratisbonne est un jeune israélite de Strasbourg, d’une famille importante. Il a tout pour être heureux. Il est riche, jeune, intelligent et bientôt il va se marier. Après son mariage tout est prévu pour qu’il commence à travailler dans la banque de son oncle.

Une seule chose le fâche, son frère aîné est devenu prêtre. Il est hostile à son frère et se moque des catholiques. Il part en Italie pour un voyage et fait la connaissance de Théodore, catholique. Celui-ci le met au défi de porter la médaille pendant une semaine et de réciter chaque jour la prière du « Souvenez-vous ».

Toujours pour se moquer, Ratisbonne accepte. Cinq jours plus tard, les deux amis entrent dans une église. Théodore laisse Ratisbonne un moment car il doit parler avec quelqu’un dans la sacristie. Quand il en sort, il trouve Ratisbonne, à genoux, devant un petit autel, le visage baigné de larmes. Il a du mal à parler à cause de son émotion. Il tire la médaille qu’il porte au cou et l’embrasse plusieurs fois en pleurant chaudement. Il s’écrie : « Ah que je suis heureux ! Que Dieu est bon, quelle plénitude de grâce et de bonheur ! Que ceux qui ne savent pas sont à plaindre ! »

En fait, la Sainte Vierge vient de lui apparaître sur l’autel, comme elle est sur la médaille, très belle, pleine de majesté et de bonté. Elle est brillante. Elle a fait signe de la main à Ratisbonne de s’agenouiller. Elle ne lui a pas parlé, mais il a tout compris.

Il décide de se faire baptiser pour devenir catholique. Le jour de son baptême, Alphonse ajoute le prénom de Marie au sien. Il deviendra prêtre catholique et consacrera toute sa vie à la prière et à faire le bien autour de lui, en travaillant spécialement à la conversion des Israélites

 

Merci très belle et sainte Vierge Marie de nous protéger par votre immense bonté

Marie, votre Cœur uni à celui de votre Fils ne cesse de nous redire la grandeur de l'amour de Dieu pour chacun de nous. Mais votre Cœur transpercé d'un glaive et celui de Jésus couronné d'épines nous rappellent qu'il n'est pas facile d'aimer.

Aimer vraiment exige pour chacun de nous de faire des choix et donc de passer par une certaine mort pour aller jusqu'au bout de l'amour. Marie, obtenez-nous cet amour-là.

Obtenez-moi les grâces que je vous demande et inspirez-moi surtout de vous demander les grâces que vous voulez le plus me donner.

O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous!

 

Prières quotidiennes

 

 

 

Huitième jour de la neuvaine - La médaille protège du mal

 

Pendant les épisodes tragiques de la Communes, beaucoup de prêtres sont fusillés. Les sœurs risquent plusieurs fois leur vie. Mais Catherine a confiance en la Sainte Vierge. Effectivement, elle passe à travers les dangers en distribuant les médailles, même aux plus méchants ennemis de la foi.

 

Marie, votre médaille n'est pas seulement un don à accueillir, elle est aussi une mission à accomplir. Vous nous invitez à découvrir chez les autres la présence agissante de Dieu dans leur cœur et dans la vie de nos frères et sœurs.

Obtenez-moi les grâces que je vous demande et inspirez-moi surtout de vous demander les grâces que vous voulez le plus me donner.

O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.

 

Prières quotidiennes

 

 

 

Neuvième jour de la neuvaine - Explication de la médaille

 

La Sainte Vierge est debout sur le globe terrestre. Cela veut dire qu’elle est notre Maman du ciel, mais aussi qu’elle est la Reine de la terre et de tout l’univers.

 

Elle écrase sous son pied un serpent. C’est le diable qui essaie de faire du mal aux personnes et de les emmener en enfer. La Sainte Vierge est beaucoup plus puissante que le diable et l’écrase facilement. Elle protège tous ses enfants qui la prient avec confiance.

 

De ses mains sortent des rayons de lumière qui sont autant de grâces qu’elle obtient pour les personnes qui les lui demandent. Les grâces sont des aides que nous recevons gratuitement de Dieu. Elles nous font devenir ses amis en nous faisant participer de sa vie.

 

Nous devons réciter souvent la prière : « O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous! »

Au dos de la médaille, le grand M, signifie Marie, notre Maman du ciel.

La croix est celle de Jésus, mort pour nous.

Au pied de la croix, se trouve donc Marie, qui souffre et nous aime en union complète avec Jésus.

Les douze étoiles sont la couronne de la Sainte Vierge qui représente son pouvoir sur toute la création. Tout ce qu’elle demande au Bon Dieu, elle l’obtient.

Côte à côte, il y a les deux Cœurs de Jésus et de Marie. Des petites flammes sortent de ces cœurs, en haut, pour indiquer qu’ils brûlent d’amour pour nous.

A gauche le cœur de Jésus est entouré d’une couronne d’épines et il saigne par une blessure. C’est à cause de nos péchés. Pour racheter nos péchés, il a été couronné d’épines, son cœur a été transpercé par une lance. Il est mort sur la croix.

A droite, le cœur de Marie est traversé par une épée qui représente toute sa douleur qu’elle a éprouvée, en suivant son Fils pendant la passion. Elle a offert ses souffrances, en union avec celles de Jésus pour que nous soyons sauvés et allions au ciel.

 

O Très Sainte Vierge, ô ma Mère, demandez à votre divin Fils tout ce dont mon âme et ce dont l'humanité ont besoin pour instaurer sur terre le Règne de Christ.

Obtenez-moi les grâces que je vous demande et inspirez-moi surtout de vous demander les grâces que vous voulez le plus me donner.

O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous!

 

Prières quotidiennes

 

 

 

Litanies de l’Immaculée de la Médaille Miraculeuse

 

Ces Litanies ont été diffusées par le Père Aladel, confesseur de sainte Catherine Labouré.

 

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

 

 

Jésus-Christ, écoutez-nous.

Jésus-Christ, exaucez-nous.

 

 

Père céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Fils rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

 

Esprit Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

 

O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous

O Marie conçue sans péché, objet des prédilections du Père, du Fils et du Saint-Esprit, ...

O Marie conçue sans péché, toute belle et sans tache, ...

O Marie conçue sans péché, préservée de la triple concupiscence, ...

 

O Marie conçue sans péché, sanctuaire de la Sagesse incarnée, bâti de ses mains, ...

 

O Marie conçue sans péché, modèle de la vie de foi, ...

 

O Marie conçue sans péché, Mère de la douce espérance, ...

O Marie conçue sans péché, Mère du bel Amour, ...

O Marie conçue sans péché, Vierge détachée de tout, ...

O Marie conçue sans péché, siège de la prudence chrétienne, ...

O Marie conçue sans péché, miroir de la justice parfaite, ...

O Marie conçue sans péché, tour de la vraie force, ...

O Marie conçue sans péché, aurore sans nuage du plus beau des jours, ...

O Marie conçue sans péché, nouvelle Eve, promise à nos Pères pour écraser la tête de l'antique serpent, ...

O Marie conçue sans péché, joie d'Israël, dont le nom est si plein de douceur et de bénédiction, ...

O Marie conçue sans péché, la plus parfaite des pures créatures, ...

O Marie conçue sans péché, lys brillant de blancheur au milieu des épines, ...

O Marie conçue sans péché, véritable chandelier d'or, merveilleusement orné des sept dons de l'Esprit Saint, ...

O Marie conçue sans péché, Mère de Jésus, toujours Vierge, ...

O Marie conçue sans péché, gloire de l'Eglise, ...

O Marie conçue sans péché, honneur des chrétiens, ...

O Marie conçue sans péché, figurée par les femmes illustres de l'ancienne loi, ...

O Marie conçue sans péché, annoncée par les prophètes, ...

O Marie conçue sans péché, bénie entre toutes les femmes, ...

O Marie conçue sans péché, Reine des anges et des hommes, ...

O Marie conçue sans péché, terreur des démons, ...

O Marie conçue sans péché, avocate des pécheurs, ...

O Marie conçue sans péché, appui des faibles, ...

O Marie conçue sans péché, trésor des parfaits, ...

O Marie conçue sans péché, dont le Cœur fut si ressemblant à celui de Jésus, ...

O Marie conçue sans péché, dépositaire des Grâces que vous dispensez à pleines mains sur tous, ...

O Marie conçue sans péché, Consolation des affligés et des mourants, ...

O Marie conçue sans péché, protectrice spéciale de tous ceux qui vous invoquent, ...

O Marie conçue sans péché, Mère la plus tendre pour tous vos enfants, ...

O Marie conçue sans péché, transpercée du glaive de douleur au pied de la Croix, ...

O Marie conçue sans péché, porte du séjour de la gloire et des délices éternelles, ...

O Marie conçue sans péché, attirez vos enfants par l'odeur de vos vertus ; conduisez-nous au ciel ; priez pour nous qui avons recours à vous.

 

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous.

 

Jésus-Christ, écoutez-nous.

Jésus-Christ, exaucez-nous.

 

O Vierge Marie, vous avez été immaculée dans votre conception.

Priez pour nous Dieu le Père, dont vous avez mis au monde le Fils Jésus, conçu dans votre sein virginal par l'opération du Saint-Esprit.

 

Prions

 

O Dieu, qui par l'Immaculée Conception de la Très Sainte Vierge, avez préparé à votre Fils une digne demeure dans son sein virginal, nous vous en supplions, comme vous l'avez préservée de toute tache pour l'honneur de ce même Fils, daignez aussi, par son intercession, nous faire la grâce de nous purifier de tous nos péchés, de nous préserver de toute rechute, et de nous appliquer à imiter ses vertus, afin de parvenir au bonheur de vous posséder éternellement, par Jésus-Christ Notre Seigneur. Ainsi soit-il.





[Retour]

Partagez
Merci amis visiteurs
Mes autres sites