Notre Dame du Rosaire Tilly sur Seulles (Calvados)


La Prière de Marie Martel « Ô Notre Dame du Très Saint Rosaire » :

 

« Ô Notre Dame du Très Saint Rosaire, voyez notre misère.

 

Nous sommes courbés sous le poids de nos péchés.

 

Nous Vous confions toutes nos actions, toutes nos souffrances, toutes nos espérances.

Ô Notre Dame du Très Saint Rosaire, daignez nous satisfaire, nous réconforter, nous assister.

 

Intercédez auprès de votre Fils, Reine du ciel et de la terre.

 

Vierge Marie toute couronnée de gloire, éclairez-nous, guidez-nous et conduisez-nous selon la volonté de Dieu tout puissant, sur le chemin qui mène à la gloire de votre divin Fils.

 

Amen. »

 

Marie Martel (1872-1913)


Tilly sur Seulles (France) : “Je suis la Reine du Très Saint Rosaire”

 

Le 18 mars 1896, une Dame éclatante de lumière apparut à des enfants, vêtue d’une robe blanche, une ceinture à la taille et un voile descendant le long de Son corps.


Devant cette manifestation qui ravissait les voyants, le Rosaire fut récité à genoux.


Les mois passaient et les manifestations continuaient. L’apparition de la Vierge Marie devenait encore plus lumineuse lorsque le Rosaire était récité.


Peu à peu, la foule de pèlerins commença à affluer sur le lieu des apparitions.

 

Le 25 avril 1896, Marie, d’une beauté rayonnante, se montra à une jeune femme de 24 ans : Marie Martel.

La particularité de cette apparition réside dans le fait qu’une banderole était posée aux pieds de la Sainte Vierge.

Sur celle-ci, la voyante put lire :

“ Je suis l’Immaculée ”.


A partir de février 1897, le Rosaire entier était récité en présence de Marie qui égrenait Son propre Rosaire aux perles précieuses montées sur une chaîne en or.

 

Le jour de Pâques 1897, deux anges apparurent, portant une banderole sur laquelle était inscrit le vocable


“ Reine du Très Saint Rosaire ”.

 

Cette apparition sembla alors confirmer l’invocation par Léon XIII, dans les litanies de la Sainte Vierge, du vocable de Reine du très Saint Rosaire.


En 1885, le Pape avait en effet réitéré l’importance de la récitation du Rosaire et lui avait officiellement consacré le mois d’octobre.

 

Lors d’une apparition au cours du mois de septembre, une nouvelle banderole portant l’inscription


“ mystères joyeux, mystères douloureux, mystères glorieux ”


fut révélée à la voyante.


Le 1er octobre, lors de la prière du Rosaire, la Sainte Vierge déroula la banderole, indiquant à chaque dizaine le nom du mystère correspondant.

 

Un peu plus tard, Elle montra en vision à Marie Martel la Basilique du Rosaire qu’Elle demandait de faire élever.

 

Enfin, en 1899, les apparitions se sont achevées par la vision d’un tableau de la Sainte Famille.

 

En 1900, le Pape Léon XIII a d’ailleurs souhaité obtenir une reproduction de ce tableau.


Source ici




[Retour]


Partagez
Merci amis visiteurs
Mes autres sites