Notre Dame de Montligeon


Notre-Dame Libératrice
Prends en pitié tous nos frères défunts,
spécialement ceux qui ont le plus besoin
de la miséricorde du Seigneur.

Intercède pour tous ceux qui nous ont quittés
afin que s’achève en eux
  l’œuvrede l’amour qui purifie.
Que notre prière, unie à celle de toute l’Église,
leur obtienne la joie qui surpasse tout désir
et apporte ici-bas consolation et réconfort
à nos frères éprouvés ou désemparés.

 

Mère de l’Église, aide-nous, pèlerins de la terre,
à mieux vivre chaque jour
notre passage vers la résurrection.
Guéris-nous de toute blessure du cœur et de l’âme.
Fais de nous des témoins de l’Invisible,
déjà tendus vers les biens que l’œil ne peut voir, 
des apôtres de l’espérance
semblables aux veilleurs de l’aube.

Refuge des pécheurs et Reine de tous les saints,
rassemble-nous tous un jour,
pour la Pâque éternelle,
dans la communion du Père avec Jésus, le Fils,
dans l’Esprit Saint, pour les siècles des siècles.

Amen.

Notre-Dame de Montligeon, priez pour les âmes du purgatoire.


Une bien belle histoire

 

Dans le but de protéger et donner du travail aux ouvriers de sa paroisse et de prier pour les âmes du purgatoire, de « faire prier pour les âmes délaissées et, en retour, obtenir par elles le moyen de faire vivre l’ouvrier », l’Abbé Paul-Joseph Buguet créa une œuvre, en la forme d’une association pour la délivrance des âmes du purgatoire, dont il se fit l’apôtre, et qui donna naissance à des pèlerinages de plus en plus suivis.

 

 La construction d’une église, dont la première pierre fut posée en 1896, est achevée en 1911 ; l’église est érigée en basilique en 1928.

 

Une Fraternité de prières pour les âmes du purgatoire est créée, des Messes perpétuelles pour le repos des défunts sont célébrées chaque jour, en ce sanctuaire qui illumine le monde entier.

 

Sa vocation, affirmée par l’Abbé Buguet, continuée par l’Église catholique, est une expression forte de l’Amour agapè et de la Charité chrétienne, qui s’exprime non seulement dans la vie terrestre, mais aussi après la mort terrestre, pour les âmes des défunts qui restent membres de la grande Communauté chrétienne.

 

 

Se rendre en pèlerinage pour aller prier Notre-Dame de Montligeon, libératrice des âmes du purgatoire- « l’infirmerie du Bon-Dieu » comme l’appelait le Saint curé d’Ars- constitue ainsi un acte de charité envers nos chers défunts.

 

Ils vous le rendront bien. Le sanctuaire, centre mondial de prière pour les défunts, accueille les pèlerins tout au long de l’année.





[Retour]


Partagez
Merci amis visiteurs
Mes autres sites